IN MOTION 1-2016

12 13 vec ses 9.500 km de lignes élec- triques et ses quelque 2.000 km de conduites de gaz naturel, Creos Luxembourg fournit 250.000 clients enélectricité et environ50.000 clients rac- cordés au gaz naturel. Créée en 1928 sous le nom de Cegedel (Compagnie Grand- Ducale d’Électricité du Luxembourg), de- venue depuis Creos Luxembourg, lafiliale dugroupe énergétique Enovos assume sa vocation de service public. « Notre mis- sion consiste àopérer demanière nondis- criminatoire nos réseaux de transport et de distribution d’électricité et de gaz na- turel, et d’offrir aux fournisseurs actuels et potentiels un accès à des conditions identiques », rappelle Claude Seywert, son CEO. « La société exécute cette responsabilité sous le contrôle de l’Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR) et dans le respect de ses obligations de service public et de protection de l’envi- ronnement », poursuit-il. Outre la gestion des réseaux d’élec- tricité et de gaz naturel, Creos Luxembourg assure également le relevé des compteurs, le traitement des données de consom- mation des clients ainsi que la facturation des péages d’accès aux réseaux. Une large palette d’activités qui n’est pas sans défis. « Historiquement, nous venons d’une culture étatique de service à des usagers, qui naguère se contentaient de ce qu’on leur offrait. Aujourd’hui, lemonde a changé. Il faut désormais raisonner à l’envers et placer le client au centre de nos préoccu- pations, en l’écoutant, pourmieux le servir », relèveM. Seywert. Smart Nation Autre challenge, les nouvelles technologies : « Elles sont es- sentielles pour notre développement. Déjà, nous préparons l’avenir, en améliorant constamment nos compétences, nos produits et nos solutions, afin de répondre aux besoins de de- main », précise-t-il. Parmi les innovations sociétales qui bien- tôt bouleverseront les habitudes de consommation, le smart grid : un réseau de distribution d’électricité intelligent basé sur l’utilisation des technologies informatiques, pour optimiser la production, ladistribution et la consommationd’électricité du pays. L’objectif est de réduire la consommation énergétique, tout en répondant demanière réactive et efficace aux besoins ponctuels en électricité et en gaz. Le système repose sur des compteurs eux aussi intelligents, les smartmeters. Placés dans chaque foyer et pilotés par un système central de télélecture et de télégestion, ilsmesurent demanière fiable et en temps réel, la consommation de gaz naturel et d’électricité des ménages. D’ici à 2020, 300.000 compteurs intelligents électriques, et 100.000 pour le gaz, seront remplacés. Les données collec- tées en temps réel seront alors envoyées aux gestionnaires des réseaux et aux fournisseurs énergétiques. Un travail à grande échelle sur des millions de données de consommation énergétique. Se pose alors la question de la sécurisation des réseaux et de la communication de ces informations : « La sécurité nous préoc- cupe plus que jamais. Aussi, nous visons à opérer tout nous-même, et à ne recourir que de façon minimale à des opérateurs externes : nous sommes propriétaires de nos réseaux, nous hébergeons nos don- nées chez nous. Nous avons bâti un mur imperméable, entre nos infrastructures informatiques et télécoms. Nous sécuri- sons aumaximum les données collectées, gérées et traitées,», insisteClaude Seywert. De par ses missions, ses produits et ser- vices, Creos Luxembourg est un acteur à part. Aussi, il se doit d’offrir des solutions hyper-sécurisées, qui prennent en compte les normes les plus élevées en matière de protection des données personnelles. Côté opérationnel, l’approche est identique : autogestion des réseaux, aucun partage d’infrastructures avec un prestataire extérieur, afin de limiter les risques de contamination ou de piratage des données. « Aussi, nous attachons une grande importance à des normes de sécurité élevées dans le cadre de ses activités. Les consignes et exigences dans ce domaine sont respectées et appliquées en permanence. A cet effet, nos col- laborateurs bénéficient régulièrement de séminaires et de for- mations », explicite Claude Seywert. Service, innovation, sécurité Culture du service de proximité au client ; culture de l’innova- tion ; culture de la sécurité. Trois gènes de Creos Luxembourg, que l’on retrouve dans l’ADN d’artelis, dont le Conseil d’admi- nistration compte Claude Seywert commemembre. Le groupe transfrontalier de télécommunications se compose d’une part de l’opérateur luxembourgeois Cegecom, filiale du fournisseur énergétique historique Cegedel, créée en 1998, lors de l’ouver- ture du marché des télécommunications. Et d’autre part de VSE NET, lancée également en 1998, basée à Sarrebruck et ac- tive dans les Länder de Sarre et de Rhénanie-Palatinat. Pour le CEO de Creos Luxembourg, artelis reste plus que jamais une marque de niche dans la Grande-Région : avec une présence transfrontalière et des services à des clients B2B, qui couvrent toute lagammede l’activité télécom. Pour legroupe, il entrevoit ainsi un fort potentiel de développement et des opportunités d’affaires, tant au Luxembourg, qu’en Allemagne et, pourquoi pas, en Lorraine… « Cegecomet VSENET ont une visiond’affaires originale : se dé- velopper encore plus, en tant que marque locale focalisée sur laGrande-Région. Avec une promesse d’affaires qui est unique et reconnaissable, et basée sur des services, des produits et des savoir-faire de pointe », se félicite Claude Seywert. « Leur succès repose à la fois sur la valorisation de leurs expériences respec- tives et de groupe, sur unemutualisation de leurs expertises et sur la création de synergies. » Focus Creos Luxembourg : De la sécurité dans le gaz et l’électricité Pour plus d’information : www.creos-net.lu CEO de Creos Luxembourg et membre du Conseil d’administration du groupe artelis, Claude Seywert revient sur les missions et les défis de l’opérateur énergétique national

RkJQdWJsaXNoZXIy NTg2OTg=